HYDRATER LA PEAU

L’hydratation fréquente de la peau (2 ou 3 fois par jour) peut être nécessaire chez les patients atteints d’eczéma.

La barrière cutanée naturelle, qui normalement emprisonnerait l’humidité dans la peau, ne fonctionne pas bien chez ces patients, laissant la peau sèche, rugueuse et sensible aux irritants. On croit à tort que de boire une quantité suffisante d’eau quotidiennement hydrate la peau. C’est plutôt l’application fréquente d’un hydratant qui joue ce rôle.

PRISE DE BAINS ET HYDRATATION

En sortant du bain, tapotez délicatement la peau pour l’assécher. Suivez ensuite les recommandations de votre médecin au sujet de vos produits hydratants et de vos traitements (par exemple, appliquer immédiatement les traitements d’ordonnance sur la peau présentant des plaques d’eczéma, puis un hydratant sur les zones de peau sans lésions actives).

Il est raisonnable pour les personnes eczémateuses de prendre un bain ou une douche chaque jour, toutefois il faut en limiter la durée à 5 à 10 minutes et utiliser de l’eau claire tiède (et non de l’eau chaude). Il convient d’appliquer un hydratant sur la peau après chaque contact avec de l’eau (douche, bain, lavage de mains).

Téléchargez notre guide « Maîtriser l’eczéma » et imprimez-le pour le consulter facilement.

GUIDE SUR LE TRAITEMENT DE L’ECZÉMA

CHOIX DES PRODUITS

Voici quelques lignes directrices à suivre lors de la sélection des produits nettoyants ou hydratants.

LIGNES DIRECTRICES

  1. Privilégier les produits ayant peu d’ingrédients et qui sont conçus pour la peau sensible ou l’eczéma. Rechercher un hydratant épais qui formera une barrière en plus d’hydrater la peau.
  2. Choisir les produits qui correspondent à votre budget. Les produits chers ne sont pas nécessairement meilleurs.
  3. Opter pour les produits que la personne atteinte d’eczéma tolérera et utilisera vraiment! Si votre enfant ou vous-même n’aimez pas la texture graisseuse de la gelée de pétrole, trouvez un hydratant qui vous convient!
  4. Consultez la liste des produits dignes de notre « Sceau d’acceptation ».

PRODUITS PORTANT LE SCEAU D’ACCEPTATION

PRISE EN CHARGE MÉDICALE

La prise en charge médicale est une composante importante de la maîtrise de l’eczéma, et les médicaments (y compris les crèmes et les onguents topiques) doivent être utilisés en suivant les directives de votre médecin.

CORTICOSTÉROÏDES TOPIQUES

Les corticostéroïdes topiques sont prescrits pour réduire l’inflammation et les démangeaisons. Leur concentration varie de légère à très puissante. Utilisés selon les directives d’un médecin, les corticostéroïdes topiques sont très efficaces et sans danger. Par crainte de certains effets secondaires, il arrive souvent que les personnes eczémateuses ou leurs proches aidants utilisent ces onguents de façon parcimonieuse ou ne les utilisent pas aussi souvent qu’elles le devraient. Un des effets indésirables possibles est l’amincissement de la peau, si la préparation est appliquée en excès ou de façon prolongée. Suivez les recommandations de votre médecin à la lettre et discutez avec lui si vous avez des questions ou des préoccupations.

IMMUNOMODULATEURS TOPIQUES

Les immunomodulateurs topiques (p. ex., Elidel®, ProtopicMD) sont prescrits pour réduire l’inflammation et les démangeaisons. Ils peuvent être utilisés pendant de courtes périodes intermittentes, à moins d’avis contraire de votre médecin. Il est possible de ressentir une sensation de brûlure faible ou modérée au site d’application.

INHIBITEURS TOPIQUES DE LA PDE4

Les inhibiteurs topiques de la PDE4 (p. ex., EucrisaMC) agissent en bloquant l’action de la phosphodiestérase 4 (ou PDE4), une enzyme, l’empêchant ainsi de laisser l’inflammation se manifester trop fortement au niveau de la peau. Les cellules immunitaires produisent la PDE4 qui aide l’organisme à contrôler les cytokines (protéines qui favorisent l’inflammation). Parfois, comme en présence d’eczéma, la production de cytokines est déclenchée indûment dans le corps et l’inflammation qui s’en suit se manifeste sous forme de poussées d’eczéma. EucrisaMC est offert en onguent topique à 2 % et est indiqué chez les patients de plus de 2 ans.

ANTIBIOTIQUES

Les antibiotiques topiques sont prescrits pour contrer les infections secondaires qui peuvent aggraver l’eczéma et faire en sorte que l’organisme réagisse moins au traitement contre l’eczéma, jusqu’à ce que l’infection bactérienne ait disparu. Les plaques localisées d’eczéma infecté ou d’eczéma résistant peuvent être traitées au moyen de crèmes ou d’onguents antibiotiques topiques.

Les traitements topiques d’association associent Fucidin® à de l’hydrocortisone à faible concentration, ce qui aide à réduire à la fois l’inflammation et à enrayer l’infection secondaire en une seule application. L’élimination des infections est une composante importante de la prise en charge de l’eczéma.

Les antibiotiques oraux sont prescrits dans le cas d’infections cutanées plus importantes. Une infection secondaire est souvent présente sur les plaques d’eczéma, même si les signes d’infection ne sont pas toujours évidents. On privilégiera les antibiotiques oraux aux antibiotiques topiques dans les cas où l’infection est considérable.

ANTIHISTAMINIQUES

Les antihistaminiques sont parfois utilisés pour favoriser le sommeil. Si vous hydratez régulièrement votre peau et utilisez les traitements topiques au besoin, vous aurez moins besoin de recourir à des antihistaminiques, car une peau hydratée et saine démange moins. L’utilisation d’antihistaminiques par des enfants de six ans ou moins doit faire l’objet d’une discussion avec leur médecin.

QUE FAIRE QUAND L’ECZÉMA NE S'ATTÉNUE PAS

Bien que de nombreuses personnes parviennent à maîtriser leur eczéma au moyen d’une routine d’hydratation et de médicaments topiques, d’autres atteintes de formes graves de la maladie n’obtiennent pas une réponse adéquate et pourraient bénéficier de traitements plus énergiques. S’il est difficile pour vous de traiter votre eczéma, demandez à votre fournisseur de soins quelles sont les options qui s’offrent à vous.

PHOTOTHÉRAPIE

La photothérapie, en particulier celle de type UVB à large spectre ou à spectre étroit, peut avoir des effets immunomodulateurs locaux bénéfiques. Il existe des unités de photothérapie spécialement conçues pour traiter les mains et le reste du corps. Demandez à votre médecin si la photothérapie peut vous convenir.

CORTICOSTÉROÏDES ORAUX

Les corticostéroïdes oraux (p. ex., la prednisone) sont rarement prescrits. Ceux-ci sont réservés aux cas les plus graves. Des effets secondaires à long terme sont associés à un usage prolongé et, étant donné que l’eczéma est une affection chronique, ce traitement n’est pas une solution permanente aux cas d’eczéma graves.

TRAITEMENTS À ACTION GÉNÉRALE

La cyclosporine, le méthotrexate, l’azathioprine et le mofétilmycophénolate sont des agents à action générale utilisés couramment par les dermatologues contre l’eczéma grave, sans que ce soit une indication approuvée. Il est important de noter que tous ces médicaments peuvent entraîner des effets indésirables et requièrent un suivi régulier. Ils doivent être utilisés avec prudence et après avoir discuté des risques et des bienfaits potentiels avec votre médecin.

MÉDICAMENTS BIOLOGIQUES

Les médicaments biologiques (p. ex., le dupilumab/DupixentMC) contre la dermatite atopique (DA) sont indiqués chez les patients atteints de DA (la forme la plus courante d’eczéma) modérée ou grave qui ne s’améliore pas suffisamment avec les médicaments topiques. Ils s’administrent par injection sous-cutanée. Les médicaments biologiques agissent en interrompant le processus inflammatoire associé à la DA. Consultez votre médecin pour en savoir davantage à propos des médicaments biologiques contre la DA. Le premier médicament biologique approuvé au Canada dans le traitement de la DA est le dupilumab (commercialisé sous le nom de DupixentMC).

ÉVITEMENT DES ÉLÉMENTS DÉCLENCHEURS

Il importe de comprendre que l’eczéma est une affection chronique contre laquelle il n’existe aucun traitement curatif. Il est par conséquent important de comprendre comment la prendre en charge.

L’objectif de la prise en charge de l’eczéma est de réduire l’inflammation pendant les poussées aiguës. Pendant les périodes où la peau est saine, on doit tenter de la maintenir ainsi en l’hydratant.

Certains éléments déclencheurs de l’eczéma sont évitables (les savons forts), mais certains autres ne le sont pas (la sudation chez les jeunes sportifs). Parfois une poussée d’eczéma survient sans élément déclencheur évident. Les poussées d’eczéma doivent être traitées à l’aide de traitements médicamenteux. Consultez votre médecin ou le médecin de votre enfant pour savoir quels traitements utiliser.