Des chercheurs canadiens découvrent de nouvelles approches pour traiter l’eczéma

Un lauréat de la subvention de recherche de la SCE découvre une enzyme clé impliquée dans la dermatite atopique

Des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique (UCB) ont découvert une enzyme clé contribuant à l’inflammation et au dysfonctionnement de la barrière cutanée associés à la dermatite atopique (DA). La compréhension de cette enzyme pourrait permettre la mise au point de nouveaux traitements afin de prévenir l’apparition des symptômes incapacitants liés à la DA, comme les démangeaisons.

Dirigée par le Dr David Granville, l’étude examine la granzyme B, une enzyme qui joue un rôle dans les démangeaisons et la gravité de la DA, en plus d’affaiblir la barrière cutanée. Le Dr Granville et son équipe ont reçu la subvention du programme de recherche de la SCE en 2019, un programme qui facilite les travaux de recherche sur l’eczéma menés au Canada.

« La dermatite atopique peut avoir des répercussions considérables sur la qualité de vie, les finances et la vie sociale des Canadiens, et les poussées de la maladie peuvent les empêcher les gens de travailler ou de sortir en public, a affirmé le Dr Granville, professeur au Département de pathologie et médecine de laboratoire de l’UBC et chercheur au Vancouver Coastal Health Research Institute (VCHRI). Notre étude évalue une nouvelle approche thérapeutique ciblant une enzyme qui influe sur les tout premiers stades de la dermatite, quand la barrière protectrice de la peau est altérée. En inhibant l’enzyme, nous avons pu grandement réduire la perte de fonction de la barrière et la gravité de la dermatite. Nous sommes reconnaissants du soutien de la SCE qui nous aide à trouver de nouvelles options de traitement qui, nous l’espérons, aideront les patients atteints de dermatite atopique. »

La directrice générale de la SCE, Amanda Cresswell-Melville, a ajouté : « Nous félicitons le Dr Granville et son équipe à l’UCB pour cette percée emballante. Nous sommes très fiers de notre Programme de subventions de recherche. Tous les dons reçus par la SCE appuient ces subventions, et je crois qu’il est intéressant pour la collectivité de constater concrètement les avancées réalisées en matière de recherche sur la dermatite atopique et l’eczéma. Nous sommes aussi reconnaissants envers les chercheurs qui, comme le Dr Granville et les autres récipiendaires de nos subventions, consacrent leur temps et leur expertise à l’amélioration des soins destinés aux personnes eczémateuses. »

Pour en savoir davantage sur cette formidable percée, consultez le site https://www.med.ubc.ca/news/researchers-uncover-novel-approach-for-treating-eczema/ (en anglais).

Pour en savoir plus sur le Programme de subventions de recherche de la SCE, visitez le https://eczemahelp.ca/fr/research/subventions-de-recherche-de-la-sce/.