Un nouveau rapport de la SCE explore les répercussions qu’ont les démangeaisons

Les démangeaisons sont souvent classées comme étant le symptôme le plus incommodant de la dermatite atopique (DA), et l’un des aspects les plus difficiles de cette affection inflammatoire. Quelles sont les répercussions des démangeaisons?

La SCE a voulu récemment mieux comprendre les répercussions qu’ont les démangeaisons sur les Canadiens atteints de DA, et vous êtes plus de 600 à avoir répondu à notre sondage en ligne. Nous avons fait le résumé de nos résultats dans un nouveau rapport « Les démangeaisons dans la dermatite atopique », qui explore des sujets comme l’intensité des démangeaisons, leur fréquence, comment elles nuisent au sommeil, au mode de vie et à la qualité de vie.

Bien que tous les symptômes de la DA puissent être pénibles et difficiles à prendre en charge, les démangeaisons demeurent un aspect lourd à porter de l’affection. Le fait de gratter la peau peut aussi entraîner des dommages cutanés, des changements de couleur de la peau, des marques et des cicatrices, tant chez les enfants que chez les adultes atteints de DA.

Le rapport illustre le lourd fardeau associé aux démangeaisons vécu par les patients atteints de DA. Lisez le rapport en entier ici.

La SCE remercie sincèrement les patients et les aidants qui ont fait part de leur expérience et formulé leurs commentaires dans le cadre de ce projet, ainsi que tous les Canadiens qui ont répondu à ce sondage. La SCE remercie également la Dre Panteha Eshtiaghi d’avoir revu et analysé les données du sondage. L’élaboration de ce rapport a été financée en partie par Pfizer Canada.