Relevez notre défi afin de « Vivre les démangeaisons » associées à l’eczéma

Cliquer pour agrandir

Les démangeaisons sont souvent classées comme étant le symptôme le plus incommodant de la dermatite atopique (DA), couramment appelée « eczéma » et l’un des aspects les plus difficiles de cette affection cutanée inflammatoire.

Novembre est le Mois de la sensibilisation à l’eczéma, et la Société canadienne de l’eczéma (SCE) met au défi les Canadiens de « Vivre les démangeaisons » associées à la DA en programmant une alarme qui les avertira chaque heure, pendant 24 heures, afin d’avoir un aperçu de la vie avec ce symptôme intense et souvent douloureux qui dérange les personnes eczémateuses jour et nuit.

« Vivre les démangeaisons » associées à l’eczéma!

ÉTAPE 1 :

Mettez vos amis et proches au défi de vivre une journée dans la peau d’une personne atteinte d’eczéma.

ÉTAPE 2 :

Invitez-les à programmer une alarme qui les avertira chaque heure, pendant 24 heures, afin d’avoir un aperçu de ce qu’est de se faire interrompre par les démangeaisons jour et nuit.

Vous pouvez aussi personnaliser le défi en leur demandant de programmer une alarme pour le nombre de fois que vous vous grattez chaque jour.

ÉTAPE 3 :

Parlez de votre expérience dans les médias sociaux en étiquetant la @EczemaSocietyofCanada et en incluant le mot-clic #VivreLesDémangeaisons.

Lire le rapport de sondage de la SCE « Les démangeaisons dans la dermatite atopique »

Quelles sont les répercussions des démangeaisons?

Le défi « Vivre les démangeaisons » fait suite à un rapport publié récemment par la SCE sur les répercussions des démangeaisons. Selon Les démangeaisons dans la dermatite atopique, les Canadiens qui subissent des démangeaisons en sont grandement incommodés au quotidien.

Le sondage a révélé que 44 % des adultes atteints de DA sévère ressentent des démangeaisons tout le temps, et que 76 % des enfants atteints de DA modérée ou sévère se réveillent la nuit en raison des démangeaisons. Tant les adultes que les enfants atteints de DA ont des lésions cutanées, des modifications de la couleur de la peau, des marques et des cicatrices en raison du grattage fréquent et intense.

Le défi « Vivre les démangeaisons » a pour but de révéler ce que vivent ces personnes. Au moment de concevoir la campagne, la SCE a invité ses ambassadeurs – un groupe de bénévoles dévoués atteints de DA – à mettre leurs amis au défi de « vivre les démangeaisons » associées à la maladie pendant 24 heures. Grâce à des alarmes programmées, ils ont pu faire l’expérience frustrante d’être interrompus dans leurs activités quotidiennes et même durant leur sommeil; le défi donnait un petit aperçu des interruptions causées par les démangeaisons persistantes et fréquentes.

Allie, une ambassadrice, a fait le défi avec sa sœur Melissa.

Voici ce qu’Allie avait à dire à la SCE : « L’eczéma est courant dans ma famille, et le défi nous a tous fait prendre une pause pour réfléchir aux répercussions des démangeaisons dans notre vie. Le défi « Vivre les démangeaisons » est une excellente façon pour faire comprendre aux gens le caractère persistant des démangeaisons associées à l’eczéma et les interruptions qu’elles entraînent dans notre vie quotidienne. »

Melissa a ajouté : « J’ai vu ma sœur survivre à beaucoup de douleur au fil des années et subir des démangeaisons jour et nuit. Le défi a permis à mes proches et à moi-même d’avoir un aperçu de ce qu’Allie devait subir chaque jour. Nous étions heureux de soutenir Allie – elle est l’une des femmes les plus fortes que je connais. »

Visionner notre vidéo pour en savoir plus.

Tout au long du mois de novembre, la SCE fera connaître des histoires, comme celle d’Allie et de Melissa, à des décideurs pour aider à leur faire comprendre la réalité entourant l’eczéma et le besoin de meilleurs soins et de nouvelles options de traitement.

Allie a indiqué à la SCE : « Bien que je ne souhaite à personne de subir des démangeaisons, j’aimerais que les gens comprennent à quel point c’est fréquent et dérangeant. J’espère que le fait de participer à ce défi et de tenir ce genre de conversations permettra de mieux faire connaître la DA et de faire réaliser que ceux qui en souffrent méritent de meilleurs soins et une meilleure indulgence à leur égard. »

Vous souhaitez participer au défi? Étiquetez la @EczemaSocietyofCanada dans les médias sociaux et incluez le mot-clic #VivreLesDémangeaisons.