L’eczéma a des conséquences psychologiques importantes sur les personnes atteintes et leur famille.

L’affection peut modifier l’humeur et la vie quotidienne puisqu’elle peut entraîner des douleurs chroniques et un malaise généralisé. L’eczéma a des répercussions sur la qualité de vie de la personne qui en souffre et de sa famille entière. Les interruptions de sommeil sont très fréquentes, surtout chez les bébés et les jeunes enfants, mais peuvent aussi être le lot d’adultes eczémateux. Le fait de se sentir embarrassé peut mener au retrait social et à une faible estime de soi.

Conséquences psychologiques de l’eczéma

Les personnes aux prises avec l’eczéma font souvent appel à leurdermatologue ou médecin de famille pour obtenir de l’aide. Le médecin peut mettre l’accent sur les stratégies médicales pour traiter l’eczéma. Mais bien souvent, les difficultés associées à l’eczéma dépassent les conséquences purement médicales. Il importe de tenir compte également des effets émotionnels de l’eczéma.

Défis couramment associés à l’eczéma

Les adultes et les enfants atteints d’eczéma vivent souvent des expériences qui peuvent les faire se sentir mal. Notamment :

Troubles du sommeil

Il peut être très frustrant de se réveiller au milieu de la nuit en raisonde démangeaisons. Ils perdent souvent de bonnes heures de sommeil. Quand on dort mal, on est souvent irritables le jour suivant, on est plus sensibles aux maux de tête, et on est moins en mesure derésoudre les problèmes du quotidien. Les enfants eczémateux qui ne dorment pas empêchent souvent toute la maisonnée de dormir. Cela peut avoir des répercussions sur le bien-être psychologique des parents et de la fratrie, en plus de l’enfant eczémateux.

Problèmes de gestion de la douleur

L’eczéma peut être très douloureux et peut absorber toutes les penséesde la personne qui le subit. Les personnes qui ressentent constammentde la douleur ont de la difficulté à mener à bien leurs activitésquotidiennes et à effectuer correctement leur travail. Parfois, elles sontplus émotives, car elles deviennent frustrées et fatiguées en raison de la douleur.

Problèmes d’estime de soi

Il arrive que l’eczéma entraîne un sentiment d’impuissance chez lespersonnes touchées (p. ex., car elles sont incapables d’arrêter de segratter). Certaines se sentent moins attirantes en raison deschangements de leur peau.

Prises dans leur ensemble, ces difficultés peuvent générer de l’anxiété, du stress, voire de la dépression.Vous pouvez recevoir de l’aide! Vous pourriez mieux gérer ces sentiments en travaillant avec un psychologue qui comprend ces problèmes.

En présence d’eczéma, il arrive souvent que des pensées surgissent

 « Tout le monde me regarde »

On a tendance à percevoir les différences sur notre visage ou notre peau plus grosses qu’elles ne le sont réellement; rappelez-vous quand vous vous êtes regardé dans un miroir et que vous avez vu un petit quelque chose que personne d’autre n’avait remarqué. C’est ce que les psychologues appellent des « distorsions cognitives » : soit une perception exagérée ou erronée de quelque chose à notre sujet (p. ex., « J’ai l’air affreux! ou « Tout le monde doit se demander ce que c’est! »).

Une façon de lutter contre ces pensées est de réfléchir à ce qui vous viendrait en tête si vous voyiez quelqu’un dont l’apparence est différente. Penseriez-vous que c’est une mauvaise personne? Voudriez-vous l’éviter? Généralement, nous sommes plus indulgents avec les autres qu’avec nous-mêmes. La bonne nouvelle, c’est que les gens vous perçoivent donc ainsi eux aussi!

« Je ne peux pas arrêter de me gratter! »

On se fait souvent dire « Tu n’as qu’à arrêter de te gratter! » Or, on sait que ce n’est pas si facile que ça en a l’air. Il est très difficile de ne pas succomber à l’envie de se gratter. Et une impression de perdre le contrôle est souvent vécue par la personne eczémateuse. Les psychologues et autres fournisseurs de soins peuvent travailler avec les personnes touchées pour les aider à adopter des stratégies quand l’envie de se gratter surgit.

« J’ai des poussées d’eczéma quand je suis stressé(e) »

Il existe un lien entre le stress et de nombreuses affections médicales. Il est important de reconnaître ce lien et de prendre soin de soi en période de stress. Des mesures comme la relaxation, l’exercice physique, les conversations avec des amis ou simplement les activités amusantes ou distrayantes peuvent aider à diminuer le stress. Les professionnels de la santé mentale peuvent aussi vous aider à trouver d’autres moyens efficaces.

« Je déteste mon apparence, je me sens laid(e) »

Les gens vivent souvent difficilement les changements de leur apparence.Il est important de réaliser que l’eczéma ne vous définit pas; vous pouvez être une belle personne (tant à l’intérieur qu’à l’extérieur) avec ou sans eczéma! C’est votre personnalité qui peut faire votre beauté, et non votre peau.C’est correct de demander de l’aide si vous avez de la difficulté à composer avec votre eczéma. De nombreuses personnes consultent un psychologue ou un conseiller lorsqu’elles sont stressées en raison d’un changement dans leur vie. Il est sain de demander de l’aide quand vous en avez besoin. Vous pouvez communiquer avec votre association provinciale de psychologues ou de conseillers pour parler à quelqu’un qui peut vous aider. Vous pouvez recevoir de l’aide!

 

Il existe des associations dans chaque province qui peuvent vous mettre en contact avec une personne pouvant vous venir en aide. Vous trouverez ci-dessous une liste à jour des associations provinciales de psychologues.

LISTE D’ASSOCIATIONS

Alberta (PAA) : http://www.psychologistsassociation.ab.ca/
Colombie-Britannique (BCPA) : https://www.psychologists.bc.ca/
Manitoba (MPS) : https://mps.ca/find-psychologist/
Terre-Neuve-et-Labrador (APNL) : http://www.apnl.ca/
Nouveau-Brunswick (CPNB) : http://cpnb.ca/fr/
Nouvelle-Écosse (APNS) : http://apns.ca/search-psychologist/
Ontario (OPA) : http://www.psych.on.ca/
Île-du-Prince-Édouard (PAPEI) : http://www.peipsychology.org/papei/
Québec (OPQ) : https://www.ordrepsy.qc.ca/accueil
Saskatchewan (SCP) : http://www.skcp.ca/