La SCE offre des conseils sur les démangeaisons et l’eczéma

On associe généralement les démangeaisons à la dermatite atopique (DA), couramment appelée eczéma. Cela peut donner l’impression d’être piqué par des milliers de moustiques en même temps, et le besoin de se gratter peut vraiment sembler incontrôlable. Pour de nombreuses raisons, les démangeaisons peuvent être l’aspect le plus difficile de la DA, et pourtant, elles peuvent aussi être celui le moins bien compris.

Afin d’aider à composer avec ce symptôme inconfortable, dérangeant et frustrant, la SCE a formulé des conseils pour aider à diminuer le grattage et à calmer les démangeaisons causées par la DA. Ce contenu élaboré avec l’aide de la Dre Rachel Asiniwasis, dermatologue (FRCPC) et de Shawn Reynolds, psychologue agréé (Ph. D.), complète bien notre Rapport de sondage sur les démangeaisons dans la dermatite atopique, qui explore les répercussions de ce symptôme sur la qualité de vie et les activités de la vie quotidienne.

La Dre Asiniwasis a entretenu la SCE sur ce sujet. Voici ce qu’elle avait à dire : « En tant que médecins, nous comprenons de mieux en mieux les démangeaisons. Nous continuons d’en apprendre toujours davantage à propos de ce symptôme complexe, et découvrons de nouvelles façons de le traiter. Au cours des dernières années, la recherche a mis en lumière le rôle du processus inflammatoire comme déclencheur des démangeaisons dans la DA. Depuis peu, les chercheurs comprennent mieux le lien entre le système immunitaire et les cellules nerveuses, comment ils communiquent entre eux et leur rôle dans les démangeaisons. »

Nous traversons une ère fort excitante car la science évolue, et nous trouvons de nouvelles méthodes pour comprendre et traiter ce symptôme incommodant. Or, pendant ce temps, les personnes atteintes de DA continuent de se gratter! Lisez les conseils de nos experts ci-dessous pour vous aider et aider vos proches à composer avec ce symptôme dérangeant.

CONSEILS POUR CALMER LES DÉMANGEAISONS (d’une dermatologue)

Les démangeaisons associées à la DA peuvent être inconfortables, gênantes et frustrantes. Elles peuvent en outre être complexes. Notre compréhension du fondement scientifique à la base des démangeaisons est en train d’évoluer, et les chercheurs envisagent de nouvelles façons de traiter ce symptôme éprouvant. Si vous ou votre enfant souffrez de démangeaisons, assurez-vous d’en discuter avec un professionnel de la santé qualifié, comme un dermatologue, afin de vous assurer que l’affection soit bien prise en charge.

  • Gardez les ongles lisses et courts pour réduire les dommages lors du grattage.
  • Essayez d’appliquer une compresse froide ou de prendre un bain ou une douche d’eau froide.
  • Réduisez vos facteurs de stress autant que possible. Faites des activités qui vous font plaisir et qui vous aident à vous détendre comme la marche, la méditation, la cuisine ou l’activité physique.
  • L’utilisation d’un hydratant peut réduire la sécheresse de la peau et les démangeaisons.

CONSEILS POUR CALMER LES DÉMANGEAISONS (d’un psychologue)

Ménagez-vous : le grattage est une habitude difficile à abandonner! Atteint de DA moi-même, je sais pourquoi je ne devrais pas me gratter, notamment parce que le grattage empire mon problème, mais je n’arrive pas à arrêter malgré tout!

Ménagez vos proches : si vous êtes un parent ou un proche d’une personne atteinte de DA, vous savez probablement que leur dire d’arrêter tout simplement de se gratter ne fonctionne pas. Ils auraient arrêté s’ils le pouvaient! Les personnes atteintes de DA ont souvent une grande difficulté à contrôler leur envie de se gratter, car les démangeaisons cutanées éprouvées peuvent être très intenses. Au lieu de leur demander d’arrêter, une bonne idée serait de leur proposer une façon de se distraire comme passer du temps avec eux, jouer à un jeu ou faire une activité ensemble. Faites preuve de patience, et sachez qu’elles veulent tout autant que vous faire cesser ce comportement.

Prendre conscience de vos habitudes de grattage : essayez de prendre conscience des lieux et des périodes de la journée où vous êtes le plus susceptible de vous gratter, comme en regardant la télé ou avant de vous endormir.

Essayez les stratégies de réflexion : orientez votre réflexion vers autre chose à la place des démangeaisons, pratiquez la respiration profonde ou reconnaissez le fait que votre peau démange et voyez si pouvez prendre conscience de cette sensation sans vous gratter.

Essayez de trouver des activités amusantes pour vous changer les idées comme la lecture, la télé ou les jeux vidéos.

Il importe de se rappeler qu’une bonne maîtrise des poussées peut signifier une peau qui gratte moins! Si vous ou votre enfant trouvez difficile de composer avec les démangeaisons, ne manquez pas d’en parler avec un professionnel de la santé qualifié, comme un dermatologue, afin de s’assurer que l’affection est bien prise en charge.

Pour en savoir davantage, consultez le site eczemahelp.ca/demangeaisons.